Barroco

 

 

La vidéo Barroco est entrée en 2010 dans la collection du Musée Réattu d'Arles et fut exposée lors de l'exposition Musée Réattu/ Sur Mesures.

 

"En écho aux lèvres charnues et légèrement humides d’un portrait de Vouet, Mélina Jaouen présente une vidéo étonnante, Barroco : un visage trop noir pour être honnête, couvert de cirage ou d’huile, des dents gâtées, des lèvres d’un rose indécent dévorant un collier de perles blanches de pacotille, l’avalant et le rejetant, dans un geste sensuel et primal.

Ça n’a peut-être pas la portée de la croix émergeant de la bouche de Zoulikha Bouabdellah, ni la candeur de la perle roulant sur les lèvres de Halida Boughriet, c’est un geste plus sauvage, plus cruel, plus baroque, plus violemment érotique aussi, au point que parfois le regard se trouble, l’image se floute, la bouche et les perles disparaissent dans un brouillard pudique.

Belle découverte."

 

Arles 1: en attendant la photographie. AMATEUR D'ART par Lunettes Rouges, lemonde.fr

 

 

Barroco signifie "perle de forme irrégulière"

Il s’agit d’un travail en grande partie performatif qui cherche une mise en acte du corps dans le but de s’interroger sur les possibilités de métamorphoses et les limites corporelles.

 

Par le biais de la peinture et de l’argile, le visage devient sculpture et revêt l’apparence du masque. 

La chose humaine se contorsionne et se distend, elle lutte entre dilution et émergence.

 

Fragmentation, morcellement du corps qui, réduit à la bouche, devient aussi organe sexuel, passage entre intériorité et extériorité du corps, étrange et monstrueux poisson.

 

Cette bouche est fascinante et repoussante à la fois.

La mastication et le rejet de ces petites perles est à la fois une naissance et un vomissement. Il y a un mouvement de bascule entre l’extérieur et l’intérieur du corps.

 

Au commencement, les perles sortent de la bouche, devenant une sorte de sculpture de l’intérieur du corps. Puis on glisse dans un autre espace, comme si on entrait sous l’eau, ou plutôt comme si on basculait à l’intérieur du corps.

Cette impression de bascule modifie notre perception des perles qui deviennent particules, étranges œufs de batraciens, organes qui prolifèrent et se détachent, s’échappent du corps.

 

Evohé

Barroco

Totem

Jalouse

Les chiens en or

Tous passent leurs nuits

Fourreau des Hongres

© Mélina Jaouen - All Rights Reserved.

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black LinkedIn Icon

Barroco

Totem